Astrologie

LION, oui, c’est moi !

du 22 Juillet 2021 à 14 h 28 GMT au 22 août 2021 à 21 h 35 GMT

Loin à l’horizon, j’étends mon domaine et mes ambitions
Illustrant de ma prestance chaque sujet en ma présence
Ordonnant ma vision souveraine jusqu’aux contrées lointaines
Négligeant le silence de mes nobles sentences.

Frédéric D.

Signe fixe – Signe de feu – Signe masculin  (120° à 150°)
Domicile du Soleil – Exaltations de Neptune et Pluton –Joie de Vénus – Exil d’Uranus –Chutes de Saturne

Expressions associées au Lion :

« Rien de nouveau sous le Soleil »
« Tout ce qui brille n’est pas d’or »

L’étoile majeure en Lion est Régulus 528°43 Lion (5°06 Lion) , elle est considérée comme le « coeur du Lion » et est souvent désignée par « les pieds qui écrasent ». Selon Ptolémée, elle est de la nature de Mars et de Jupiter mais plus tard, on lui confère la seule nature de Mars. Elle donne violence, destruction, honneurs militaires de courte durée. Avec le Soleil : pouvoir, autorité, grande influence sur les amis, honneurs et richesse mais violence, ennuis et finalement disgrâce et ruine, maladie, fièvres, les bénéfices sont conservés rarement longtemps (les étoiles fixes et les constellations en astrologie de V.E. Robson).

Le Soleil est le donneur de vie. Dans un thème astrologique, l’angle de chaque rayon planétaire à la naissance détermine le secteur affecté. Si l’enfant est né à midi, heure à laquelle le Soleil est au Zénith, il apparaîtra dans la dixième maison du thème et indiquera une profession supérieure. Pour certains, dont je suis, qui considèrent la dixième maison comme étant celle de la mère, on y voit la demande inconsciente fait à l’enfant de briller, ce que peut-être elle n’a pas pu faire elle-même.
Si l’enfant est né à minuit, quand le Soleil est directement au-dessous du lieu de la naissance, il projettera son influence depuis la quatrième maison et illuminera la vieillesse de l’enfant né à ce moment-là. De la même façon, si on considère la quatrième maison comme étant celle du père au niveau psycho-généalogique, le fait que le Soleil soit placé dans cette maison note l’importance du père au niveau du foyer, de la famille.

Il y a trois angles infortunés pour le Soleil :
les enfants nés peu de temps après le coucher du soleil ont cet astre en sixième maison, ce qui indique la maladie et comme le Soleil est le grand donneur de vie, cette position amoindrit la vitalité et le pouvoir de régénération.
Une naissance ayant lieu vers le milieu de l’après-midi place le Soleil en huitième maison par laquelle agissent les forces de la mort et logiquement le Seigneur de la Vie n’est pas à sa place dans cette maison. La maison II étant en opposition à la maison VIII, cela peut concerner des sources de revenus qui ne dépendent pas directement de la personne tels que des héritages, des pensions, etc…
Quand un enfant est né peu après le lever du Soleil, celui-ci est en douzième maison, qui est la voie par laquelle nous viennent les épreuves, les chagrins et on peut constater que souvent les premières années de vie sont remplies d’ennuis ou du moins peuvent être assombries par la pauvreté des parents, par exemple. D’autre part, il est possible aussi de compter le nombre de degrés qui séparent l’ascendant du Soleil qui pourront déterminer le nombre d’années marquées par cette problématique. Si par exemple, le signe des Poissons occupe cette maison XII, on pourra rechercher la cause de cette difficulté chez les parents comme une faiblesse, une paresse, une tendance à négliger l’enfant mais aussi une maladie qui peut être de l’ordre de la dépression.

Lorsque le Soleil, par progression, arrive à l’ascendant, les choses commencent à changer d’aspect et le Soleil passant dans la deuxième maison marquera l’aurore d’une ère de prospérité financière mais il faut aussi pour cela que d’autres facteurs ou aspects ne viennent pas contrecarrer cela.

Le SOLEIL dans les différentes maisons :

En maison I : bien aspecté, le Soleil ajoute à la vitalité du signe ascendant, illumine la vie au cours de l’enfance et rend désireux de réussir dans la vie. Ainsi placé, le Soleil aime à mener les autres et à exercer sur eux son autorité. En mauvais aspect, le Soleil diminue la vitalité, indique timidité, irrésolution et manque de courage et d’ambition.

En maison II : C’est une aide pour augmenter sa prospérité financière mais il peut y avoir une tendance à gaspiller. le danger pourra être dans le fait de dépenser sans compter ce qui pourra amener des difficultés financières. Il y a là la notion de se faire plaisir.

En maison III : L’esprit est favorisé par la présence du Soleil dans cette maison et est favorable aux écrivains qui peuvent avoir là l’attention et la faveur du public si à plus forte raison la Lune maîtresse de III est en X.

En maison IV : Elle est liée à notre formatage, à l’ambiance de la petite enfance, les habitudes, le langage de la transmission. Avec le Soleil, il peut y être question d’autorité au sein du foyer, de domination exercée sur les personnes de la famille, l’importance du père ou des racines, l’influence y est forte. La quatrième maison étant celle de la fin de vie, il est possible que les dernières années de vie soit les plus agréables.

En maison V : La présence du Soleil apporte une aide dans les domaines de l’amour, des plaisirs, de l’éducation, des publications mais est moins favorable à celui des enfants dont la conception peut être difficile par la trop grande puissance passionnelle qui, trop forte, peut constituer un empêchement à moins qu’un signe d’eau se trouve sur la cuspide de V. C’est aussi un potentiel qui favorise la création et le jeu, ce qui peut constituer une problématique si le jeu devient une addiction.

En maison VI : Placé à cet endroit, il y est affaibli. La personne peut être épuisée par trop de travail, ne pas songer à se reposer par trop d’enthousiasme, de passion, ce qui peut générer des maladies qui peuvent être psychosomatiques et durer longtemps.

En maison VII : Le mariage, étant la plus intime des associations, peut être valorisé car la rencontre peut être chaleureux et bienveillant. Il faudra veiller à l’ego de chacun et à ne pas être trop persuasif dans le fait de vouloir faire partager des passions.

En maison VIII : Le Soleil étant donneur de vie, cette position va à l’encontre d’une bonne vitalité et la vie peut se terminer prématurément. Cela peut aussi signifier une position honorifique mais posthume. Il peut aussi s’agir d’un accroissement de fortune dû au conjoint. Il peut s’agir aussi d’un besoin d’aller éclairer certains interdits et tabous.

En maison IX : Là, l’idéal, comme les ambitions, sont élevés. L’être est généreux, tolérant, très adaptable . Le mental se tourne vers la philosophie, la religion et la loi. L’étranger y a aussi une place importante. Cela favorise de hautes fonctions comme des jurisconsultes, des hommes d’état ou des prélats.

En maison X : Il y a là un besoin de prestige mais qui peut créer un excès de zèle. Cela donne beaucoup de charisme et d’autorité naturelle en public qui peut faire jouer à la personne un rôle de leader. Dans cette maison, il peut y avoir une confusion car le père se trouve dans la maison de la mère, il peut être soumis à celle-ci ou avoir la main mise sur elle. Le projet de la mère peut être que son enfant réussisse et devienne un héros.

En maison XI : Cette position apporte beaucoup de concrétisation dans les projets ou les aspirations et peut jouer aussi un rôle de missionnaire dans le cercle amical. Le niveau mental étant valorisé, le plan émotionnel s’en trouve nettement refroidi.

En maison XII : C’est le symbole de l’ermite qui peut se retirer du monde et de sa famille dans l’incapacité de s’adapter aux règles de la société, quitte à se marginaliser. La vigilance est de veiller à rester dans la réalité car la tendance à se perdre dans le rêve et les illusions existe. Mais le sujet peut être compatissant, rempli de sagesse, s’orienter vers une vie d’abnégation ou tournée vers la méditation ou les guérisons spirituelles. Un travail dans des milieux clos peut être choisi. Cela apporte un intérêt pour l’occultisme et les recherches.

AGENDA ASTROLOGIQUE 2022

 » À PARAÎTRE BIENTÔT « 

 

AGENDA ASTROLOGIQUE 2021

Pour le découvrir, plus enrichi,  rendez vous à la page : https://odilelaurent.com/agenda-astrologique-2021

 

 

Astrologie quand tu nous tiens !

La vie nous conduit à vivre toutes sortes de passions, et quoi de plus formidable que de vivre et de réaliser un jour une passion. Grâce à l’astrologie, vous découvrirez , vous aussi, que vous avez des passions non assouvies que vous n’osez pas avouer, par peur du risque, des autres, d’un manque de confiance, etc… Alors, un jour sautez le pas et affirmez ce besoin. Personne ne pourra le faire à votre place. Découvrez aussi votre chemin de vie et ce qu’il peut vous révéler de ce que vous supposez ou ignorez encore. C’est un formidable outil pour apprendre à se connaître et à s’aimer. S’aimer soi avant d’aimer les autres n’a rien d’égoïste, c’est ce que l’on devrait apprendre à toute personne en âge de s’unir. L’astrologie aide tout individu qui fait la démarche d’avancer en confiance sur son chemin d’ évolution.

Christophe André dit : « Plus nous comprenons que la vie nous est donnée pour un temps limité, plus nous comprenons que nous allons mourir un jour, plus nous acceptons cela, mieux nous habitons notre vie au présent ».

LE ZODIAQUE