Art thérapie

Le terme d’art-thérapie désigne une forme d’accompagnement et de thérapie qui a pris son essor depuis une trentaine d’années en Europe et dans les pays anglo-saxons. A l’aide de divers outils et matériels, l’aide apportée peut être significative dans le sens où elle va orienter la personne vers une sorte de libération, ou du moins, la détourner un instant de son problème actuel. Que la personne se tourne vers la musique, les arts plastiques, ou tout autre discipline, elle va offrir à son esprit, par l’intermédiaire d’une production de dopamine, une sensation de plaisir et ainsi permettre de soulager certaines tensions dues à un mal-être. Tout ce qui peut être une source de plaisir est à privilégier et si l’art-thérapie connaît un tel essor, c’est bien que cela permet d’exprimer, de mettre en mouvement et d’extérioriser au travers de dessins, de chants ou de toute autre expression corporelle, une problématique. Le mandala, par exemple, est une forme de travail d’apaisement qui permet une réunification de l’être.

Mandala et art-thérapie

Mandala est un terme sanskrit qui signifie cercle. Notre vie est essentiellement axée sur l’astre du jour, le Soleil, et notre planète, ronde, elle aussi, tourne autour de lui. D’ailleurs, notre belle planète Terre n’est-elle pas à elle seule un magnifique mandala !

Dessiner un cercle peut nous donner un sentiment d’unité. C’est, à la fois, un outil de développement personnel tout en permettant une ouverture spirituelle. Carl G. Jung, fondateur de la psychologie analytique, a introduit l’idée du mandala dans un travail thérapeutique en testant ses effets sur lui-même. Voici ce qu’il exprimait :

“Quand le Soi réussit à s’exprimer dans ces dessins, l’inconscient répond en dictant une attitude de révérence envers la vie…..la véritable libération ne survient pas en évitant des états émotionnels douloureux mais en les vivant complètement….”

C’est un excellent moyen d’expression. Pour Hildegarde de Bingen, Abbesse visionnaire du XIIème siècle, bien connue pour l’héritage qu’elle laisse en matière de soins par les plantes, le mandala est un outil thérapeutique à effet curatif. Malade quand elle commença son œuvre, ses symptômes disparaissaient dès que sa créativité s’exprimait. Cela lui permettait aussi de mettre en forme ses visions mystiques et les dialogues qu’elle entretenait avec le ciel.

Le mandala offre la possibilité de mettre en lumière des pathologies et ainsi de pouvoir les apaiser comme un baume passé sur le cœur.
Et, longtemps après sa réalisation, lentement, il continue son travail de transformation.
Le travail du mandala garde toujours une part de mystère
dans la façon dont il opère.
C’est un outil tellement formidable et imprévu
que l’être se sentira rassuré et détendu.
Le message délivré par le mandala à l’inconscient apportera la possibilité
d’une guérison espérée et peut-être spontanée.
C’est un voyage entrepris vers une destination inconnue,
sensée mener vers une liberté absolue.
C’est un outil remarquable d’évolution et d’humilité
qu’il nous est donné d’utiliser.
Soyons dignes de recevoir les messages que le ciel envoie
pour que chacun de nous puisse suivre sa voie
et expérimenter l’âme du mandala.
Merci.